ING va fermer un quart de ses agences alors que la banque en ligne est en plein essor

La pandémie de coronavirus a changé beaucoup de choses et les banques sont également touchées par ses effets négatifs ! En effet, ING et Rabobank prévoient de réduire plus rapidement le nombre de leurs agences physiques car la crise du coronavirus a accéléré l’essor de la banque en ligne. De ce fait, un quart des 170 succursales d’ING fermeront définitivement leurs portes, et certaines des 100 agences locales Rabobanks qui sont actuellement fermées devraient le rester. Découvrons cette dernière actualité chez ING en détail !

Pourquoi cette décision ?

Ruud van Dusschoten, directeur général d’ING Nederland, a déclaré : « La pandémie de COVID-19 a accéléré le processus de numérisation. Il y a des bureaux où actuellement, en moyenne, il n’y a que deux ou trois clients par heure… ». En d’autres termes, il n’y a pas assez de visiteurs pour garder une succursale locale ouverte. Il a souligné qu’un certain nombre des processus ING ont maintenant été numérisés et que les clients n’ont donc pas besoin de se rendre dans un bureau comme ils le faisaient par le passé.

On ne sait pas combien d’agences de Rabobank, sur son total de 335, seront supprimées. Par contre, ING a annoncé que sur les 170 succursales d’ING à travers le monde, 42 fermeront leurs portes. Ces fermetures d’agences toucheront près de 150 employés qui se verront proposer d’autres emplois au sein de la banque.

La banque néerlandaise fera en sorte que l’impact de cette décision sur les effectifs soit minime, car il y aura de nouveaux emplois dans d’autres départements tels que le département de lutte contre le blanchiment d’argent, mais certains contrats temporaires ne seront pas renouvelés.

L’année dernière, ING a fermé 40 % des points de service dans des magasins tels que Bruna et Primera, mais les points de service restants devraient reprendre certaines des activités des anciennes succursales.

« Nous avions déjà un plan, mais la pandémie de COVID-19 l’a accéléré », déclare toujours Ruud Dusschoten. En effet, selon Reuteurs, ING a déjà initié des fermetures temporairement d’un certain nombre de ses succursales lors du confinement partiel de mars à juin 2020 aux Pays-Bas.

Fermetures récentes de succursales d’autres banques

Au mois de juillet, ASB Bank a fermé neuf succursales en Nouvelle-Zélande. En juin dernier, la banque allemande Commerzbank a annoncé qu’elle annoncerait davantage de fermetures de succursales et de suppressions d’emplois en août. Le même mois, la banque espagnole Banco Sabadell a prévu de fermer 235 succursales cette année.

En mai, le MUFG du Japon a décidé de fermer définitivement 40 % de ses succursales et l’OCBC de Singapour a envisagé des fermetures de succursales, car le Covid-19 a poussé les clients vers une adoption généralisée des services bancaires en ligne.

La Commonwealth Bank of Australia (CBA) a également temporairement fermé 114 de ses succursales à travers le pays et redéployé son personnel vers les centres d’appels et d’opérations en ligne. A suivre de près !

Je souhaite être parrainé(e) !

Remplissez vos prénom, nom et e-mail (un vrai) puis soumettez votre demande de parrainage. Vous recevrez en quelques minutes un e-mail pour procéder à votre ouverture de compte ING.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les étapes de parrainage avant de faire votre demande, cliquez sur le lien ci-dessous.